N°442

Comment gérer les personnalités difficiles et les psychopathologies complexes

PUBLIC CONCERNÉ
  • Professionnels exerçant en santé mentale de l'adulte.
INTERVENANTS
  • Un psychologue ou un cadre de santé.
OBJECTIFS GLOBAUX
  • Permettre aux professionnels d'ajuster leur relation aux personnalités pas faciles.
  • Lutter contre les phénomènes d'usure liés à la gestion de ces relations.
OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
  • Prendre conscience de son ressenti au contact des personnalités difficiles pour diminuer les risques en facilitant le choix des outils relationnels les plus adaptés à la situation.
  • Comprendre l'importance de la petite enfance dans la genèse des personnalités et connaître la possibilité de la présence d'une pathologie psychiatrique associée.
  • Ajuster sa relation et acquérir des outils pour gérer sa relation avec les personnalités anxieuses, tristes et insécures.
  • Ajuster sa relation avec les personnalités démonstratives, hostiles ou explosives.
  • Ajuster sa relation et acquérir des outils pour gérer sa relation avec les personnalités persécutées par leur corps ou par leur environnement.
  • Ajuster sa relation et acquérir des outils pour gérer sa relation avec les personnalités bizarres, maniérées et ayant un discours difficile à comprendre.
  • Ajuster sa relation et acquérir des outils pour gérer sa relation avec les personnalités ayant le besoin de transgresser, d'exercer une emprise et de mettre l'autre dans l'embarras.
  • Ajuster sa relation et acquérir des outils pour gérer sa relation avec les personnalités limites, imprévisibles, impulsives, à risque élevé d'automutilation et de suicide.
  • Prendre part à des exercices utilisés au théâtre pour garder la maîtrise de soi dans les situations de rencontre avec des personnalités difficiles.
CONTENU
  1. Le vécu des professionnels. Les étapes pour comprendre les dimensions difficiles d'une personnalité et l'ajustement de son positionnement.
  2. Concept de personnalité, de troubles de la personnalité, et importance de la petite enfance. La théorie de l'attachement.
  3. L'insécurité : la peur de vivre et l'angoisse de mort. Le piège de la fausse réassurance. La chance de reconnaître et de "valider" la détresse émotionnelle.
  4. Le besoin du regard de l'autre pour exister. L'ajustement permanent de la distance.
  5. La "minéralisation" de soi. Le risque de ressentir de l'ennui ou d'être agacé et de ne pas le savoir.
  6. Les personnalités simples ou dépendantes.
  7. La logique sans faille hypocondriaque ou paranoïaque.
  8. La bizarrerie. Le risque de méconnaître une psychose.
  9. Le non respect de l'autre et l'emprise sur l'autre.
  10. Les états limites. La capacité de l'équipe pour valoriser.
VALEUR AJOUTÉE
  • Au regard du sujet abordé, la méthodologie proposée est celle des groupes d'analyse de pratiques selon une méthodologie HAS.
  • Les supports filmés associent des films d'animation réalisés par l'Afar (granules cognitives de 1 à 3 minutes) ainsi que des courts métrages réalisés par l'Afar mettent en scène deux acteurs, l'un jouant le rôle d'un patient, l'autre jouant le rôle d'un soignant. Elles montrent l'éventail des situations rencontrées avec à chaque fois deux étapes, d'abord les attitudes spontanées permettant une discussion des pratiques puis ensuite des attitudes plus adaptées permettant de repérer des modifications discrètes des soignants (axes d'amélioration).
  • Les fiches pédagogiques, téléchargeables par les participants dans leur espace privé sont issues des livres de l'Afar (Entretien et relation d'aide dans des situations psychiatriques ou psychologiques difficiles Editions Masson et réédition chez Heures de France Outils pour les entretiens d'aide et de soutien psychologique Tome 1 et 2 - Editions Heures de France).
ORIENTATION(S) DPC CORRESPONDANTE(S)
  • Médecin spécialisé en psychiatrie : Orientation n°1 : Les troubles mentaux sévères à tous les âges de la vie.
  • Infirmier DE : Orientation n°1 : Soins infirmiers en santé mentale.
  • Aide-soignant : Orientation n°3 : L'aide soignant face à l'agressivité du patient.
  • Ergothérapeute : Orientation n°3 : Intervention de l'ergothérapeute auprès de personnes en souffrance psychique ou psychologique.
  • Psychomotricien : Orientation n°3 : Intervention du psychomotricien auprès des patients présentant une souffrance psychique.
S'INSCRIRE EN INTER DEMANDER UN DEVIS INTRA IMPRIMER LE CONTENU

INFORMATIONS PRATIQUES INTER

N° du stage :

442 1 2018 INTER

Durée du stage :

5 jours

Coût :

1 520,00 €

Lieu du stage :

46 rue Amelot 75011 PARIS

Dates :

du 29/01/2018 au 02/02/2018
Ou
du 19/11/2018 au 23/11/2018


  • Nous contacter
  • 46 rue Amelot
  • CS 90005 75536 PARIS Cedex 11
  • Tél : 01 53 36 80 50
  • Fax : 01 48 05 31 51
  • Email : formation@afar.fr
  • Suivez l'actualité de l'Afar
  • ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !